Low-cost airlines will start flying to Montijo from 2018

Des compagnies aériennes low-cost atterriront à Montijo dès 2018

Des compagnies aériennes low-cost atterriront à Montijo dès 2018 et Portela restera l’aéroport principal de Lisbonne. L’édition de cette semaine de VISÃO révèle dans un article exclusif tous les détails de l’opération en cours de négociation.

La ville de Montijo et l’Armée de l’Air du Portugal négocient actuellement des compensations avec l’ANA et le gouvernement portugais pour l’installation d’un terminal civil sur la base militaire n° 6 de Montijo. VISÃO indique que les différents acteurs sont en train de finaliser les détails d’un protocole d’accord, qui devra être approuvé bientôt et qui permettra de débuter les travaux l’année prochaine pour être près en 2018.

L’utilisation de la base militaire pour des vols civils nécessite la rénovation de l’actuelle piste secondaire de Montijo, qui se situe en parallèle de la principale piste de Portela, car la piste principale entre en conflit avec les vols de la piste principale de l’aéroport de Lisbonne. De nouveaux accès reliant le pont Vasco de Gama et le nouveau terminal des voyageurs doivent être construits, impliquant une nouvelle station payante. Des interventions sur le réseau routier de Montijo et Alcochete seront également nécessaires. Des interventions sur le réseau routier de Montijo et Alcochete seront également nécessaires. Les jonctions entre rives sont prioritaires dans ce projet et une connexion rapide entre la station de train de Santa Apolónia et le terminal de Ferry est également à l’étude.

Cette solution ne fait pas l’unanimité chez les compagnies low-cost opérant à l’aéroport de Portela. Alors que Ryanair la considère comme un changement positif, et ce malgré qu’elle souhaiterait une gestion autonome de l’aéroport, indépendante de l’ANA, Easy.Jet n’est elle pas satisfaite, car elle préférerait rester dans le centre de Lisbonne. Lire plus sur le sujet dans l’édition de demain de VISÃO

source:

http://visao.sapo.pt/actualidade/economia

14.10.2015 às 18h00